Mindfulness : 10 manières d’amener la pleine conscience au travail

Mindfulness 10 manières d’amener la pleine conscience au travailVos journées de travail son épuisantes, votre rythme est effréné et ne souffre d’aucun retard, vous avez énormément d’objectifs à atteindre. Ralentissez pour y arriver plus vite. Surtout ne me croyez pas, expérimentez :

01. La première étape est un engagement décidé et volontaire dans la pratique. La pleine conscience est l’art de l’observation de soi-même, de ses propres pensées, de ses émotions, de ses tendances à l’action et de ses comportements et ce , sans émettre de jugement.

02. Prenez un départ calme et progressif :
« Aujourd’hui je vais être plus conscient de ………. (des courriels que je vais envoyer…) » et pratiquez tout au long de la journée en centrant votre attention sur l’objet choisi.

03. Commencez chaque journée par quelques minutes de conscience consciente. Dans cette optique, la respiration est la clé de cet investissement. Plutôt que sauter dans votre lit une fois que sonne l’heure, prenez quelques instants (minutes) pour examiner comment vous vous sentez et consciemment définir vos intentions pour la journée.

04. Si votre tendance du jour ou votre propension habituelle est défiler dans la journée à pleine vitesse et commencer les défis journaliers sur un rythme soutenu, soyez attentif à ralentir. Même (et surtout) si vous avez à régler de nombreuses choses dans un temps limité (« rappelez qu’un homme pressé est un homme sans jus »), vous êtes capable de contrôler le départ du grand prix de la to-do list dans votre tête. Cela augmentera votre agilité et permettra une régulation différente de l’énergie.

05. Au cours de vos échanges professionnels, veuillez à pratiquer l’écoute réelle des autres. Cela va requérir que vous branchiez votre énergie sur l’échange avec l’autre et que vous débranchiez quelques minutes votre mode résolution de problème et toute anticipation des circonstances à venir. Seulement, pour quelques minutes.

06. Apprenez à prendre en considération et reconnaître les accomplissements des autres, leurs besoins, les difficultés qu’ils rencontrent, et consécutivement, appliquez quelques simples et tenus actes d’empathie et de bienveillance. Une telle attitude va avoir un effet sur leurs charges perçues de travail, elle va l’alléger et la rendre moins coercitive.

07. Portez une attention particulière à vos signaux corporels et aux mouvements de votre corps. La façon dont nous utilisons celui-ci a un effet notable sur la fermeture de notre attention – ou au contraire son ouverture. Nous n’insisterons jamais assez sur la valeur et l’importance d’être conscient de la façon dont vous respirez. Si vous ne savez pas quoi faire ; RESPIREZ et prenez conscience que vous RESPIREZ !

08. Portez un œil attentif à votre langage tant dans vos conversations internes que celles avec vos collègues sur votre lieu de travail. Les mots pourraient exercer une influence sur votre physiologie. Lorsque au détour d’un dialogue, vous affirmez à un quidam que vous êtes « claqué, vanné, lessivé », vous communiquez des informations et vous signalez à votre cerveau que pour le moment vous vivez et allez vivre une expérience désagréable.

09. Prenez quelques minutes pour identifier quelles finalités vous envisagez pour certaines conversations importants et ce quel que soit le support utilisé – un appel important, un courriel ou une réunion. En effet, beaucoup d’entre nous se retrouvent catapulté au milieu d’interactions sociales particulières sans aucune idée de ce qu’ils veulent vraiment. En d’autres mots et en résumé, cherchez, trouvé et formulé vos intentions.

10. Lorsque sonne la fin de votre journée de labeur, profitez d’un temps sur le trajet ou dans la soirée pour vous octroyer un espace d’autoréflexion non jugeant. Observez ce qui se présente avec discernement et soyez prêt à accueillir ce qui vient avec bienveillance et sans jugement. C’est une tâche riche, plutôt ardue et inhabituelle, qui permet d’établir la liaison.

Alors pratiquez, remarquez et observez.
Photo credit http://www.flickr.com/photos/linhngan/2746415048/sizes/m/in/photostream/

Cette entrée a été publiée dans Mindfulness @Work le par .

A propos David Vandenbosch

Diplômé en psychologie industrielle et commerciale, coach en entreprise et formateur. Conférencier, je m’intéresse à tout ce qui touche l’être humain dans l’entreprise (stress au travail, flexibilité psychologique, mindfulness@work...). Je développe des outils et des méthodes créatives et innovantes qui permettent d’accompagner le changement de manière durable et adaptée. +David Vandenbosch

Une réflexion au sujet de « Mindfulness : 10 manières d’amener la pleine conscience au travail »

  1. Ping : Mindfulness : 10 manières d’amener...

Les commentaires sont fermés.